Après que…

Publié le Catégorie: Nouvelles en image

Après que la balade dans le vieux Montréal fut terminée, la prochaine étape était de trouver un lieu pour faire des photos du coucher de soleil sur le centre-ville. Le premier arrêt fut sur le chemin donnant accès au casino, sous le pont plus précisément. Mais l’endroit ne m’inspirait pas malgré que je l’avais déjà utilisé pour faire une photo un soir de pluie et brouillard. J’ai donc continué la route.

En restant du côté de l’île St-Hélène, j’ai emprunté le chemin qui mène à la sphère, puis remonté jusqu’à l’entrée du pont Jacques-Cartier pour me diriger ensuite vers l’accès du stationnement de la Ronde.

Il y avait quelques voitures de stationné sur le bord du chemin, un endroit qui est normalement interdit d’arrêter; c’était comme le reste de la région: très peu achalandé. Même la sortie du métro de la ligne de Longueuil était déserte. Alors, j’ai fait comme les autres et me suis garé sur le bord du chemin et descendu vers le fleuve pour faire du repérage.

Quelques personnes marchaient le long du sentier, moins d’une dizaine je dirais. Je crois qu’il y avait plus de mouettes que d’humains.

Il ventait… et sur le bord de l’eau, c’était assez froid. J’avais fait fi de la première règle quand il s’agit de faire des photos extérieures: être bien habillé. Oh, oui j’avais de bons vêtements mais, j’avais lésiné sur les mains en ne mettant que des gants ordinaires; des mitaines auraient été plus appropriées!

Même l’île avait un air de désolation. Bien évidemment, ce n’était pas encore la saison des activités à la Ronde, mais compte-tenu de la situation, l’ambiance était tout de même étrange.

Durant le repérage (cela a duré environ une bonne demi-heure/45 minutes), je suis retourné à l’auto pour attendre que le soleil descende un peu plus sur l’horizon et aussi me réchauffer…

Le moment venu, je m’apprêtais à sortir avec mon trépied mais la sécurité de l’île St-Hélène est intervenue pour chasser les véhicules arrêtés… Un peu dommage car j’étais presqu’arrivé au moment du coucher de soleil! Je ne blâme pas les agents qui font leur travail et après-tout, l’arrêt est interdit. Par contre, je me demande si c’était vraiment nécessaire compte-tenu du volume de circulation et les circonstances.

Donc, une fois stationné à l’endroit désigné (et à quelques minutes de marche de mon lieu de photo), ce fut un déplacement rapide pour aller faire les photos!

J’ai pris cette photo (ci-haut) et attendu quelques minutes que le soleil descende sous l’horizon des édifices du centre-ville. Pendant ce temps, j’ai également essayé une longue exposition. Je l’avoue, elle est légèrement ratée… avec un filtre ND12 et en attachant le mieux possible mes courroies mais il ventait. Alors, il y a un léger flou autour des structures 🙁

J’ai terminé la séance photo avec cette longue exposition et surtout aussi parce que j’étais complètement gelé! Pourtant, il ne faisait que 2 ou 3 degrés Celsius, mais le vent était important et transportait l’humidité du fleuve, ce qui a eu raison de ma résistance…

Sur le chemin du retour, j’ai emprunté la sortie qui mène au pont Jacques-Cartier. Le volume de circulation était pas mal léger. Normalement, la rampe d’accès au pont est achalandée. C’est en montant que j’ai observé le magnifique début de l’heure bleue. Alors je me suis arrêté et lancé vers la grille avec mon cellulaire pour prendre cette photo, avec mes doigts gelés… J’ai presque échappé mon appareil alors que je cadrais entre les barreaux de la grille de protection!!! Heureusement, je l’ai rattrapé juste à temps!

J’ai utilisé une application qui me permet de prendre les photos en en format brut DNG qui m’a permis de faire du post-traitement approprié.

Peut-être que ce sera la dernière photo de Montréal avant un petit bout de temps, en attendant que la pandémie se résorbe…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.