Encore un peu de macro

Publié le Catégorie: Nouvelles en image

L’automne dernier, je me suis amusé à faire de la macrophotographie. En jouant dehors avec mon équipement, j’ai remarqué une limace qui se promenait sur une feuille des fleurs (encore en vie!). Je l’ai ramassé en me disant que je pourrais essayer de la photographier plus facilement si j’étais à l’intérieure de la maison…

La mise-en-scène

Dans la maison, j’ai récupéré une plante pour accueillir mon « invité ». Ensuite, j’ai trouvé mon équipement d’éclairage: un panneau de lumière DEL à intensité variable. J’ai placé le tout sur la table pour être à mon aise. J’avais choisi un éclairage continu parce que je me disais que j’aurais peut-être de la difficulté à faire la mise-au-point sur la bébitte compte-tenu que je serais très proche avec ma lentille.

Un demi-succès!

J’étais dans l’impression qu’une limace n’était pas une bestiole rapide quant à ses déplacements… Erreur! Elle bouge tout de même assez vite, surtout quand il s’agit de faire la mise-au-point. J’ai dû m’y reprendre à plusieurs reprises pour réussir à faire une photo net. J’avais monté l’intensité de l’éclairage au maximum et avec un ISO de 200 (le maximum que je voulais utiliser pour une bonne netteté), en abaissant ma vitesse 1/30, j’arrivais à une ouverture de f/6.3; pas très grand pour des plans rapprochés… Remarquez que j’aurais pu remonter le ISO mais comme l’éclairage était assez faible et que je devais augmenter l’exposition en postproduction, j’aurais eu du bruit dans mon image.

Le résultat final

J’ai obtenu cette image, celle qui était la plus nette pour voir la bestiole. J’ai nommé l’image « précipice »!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.