La galaxie Marble

Publié le Catégorie: Nouvelles en image

La macro photographie

Durant l’été et vers la fin de celui-ci, je me suis amusé avec la macro photographie, question de passer le temps et m’occuper la tête.  Au moins, cela me donnait l’occasion de faire de la photo et conserver un peu de pratique.

J’ai eu un flash

Pendant que je m’exerçais à ce genre de photos, j’ai eu un flash…  Non, je n’ai rien acheté chez eBay ou Amazon, je veux dire que j’ai eu une idée!  Pourquoi ne pas photographier des billes comme si elles représentaient des planètes.  Comme par un malin hasard, juste avant que je m’exécute, un article est apparu sur le site Petapixel montrant le même genre de photo… grrrrr!

La mise en scène

Il me fallait des billes… évidemment, ce n’est plus le genre de chose que j’ai à la maison.  J’ai fait une virée au magasin du dollar où j’y ai trouvé ce que je cherchais.  De retour à la maison, il me fallait trouver une façon de faire tenir les billes pour que je puisse les photographier.  J’ai bricolé des tiges de métal faites à partir de cintres.  Ensuite, j’ai placé les billes sur ces tiges en utilisant de la gommette.  Le tout fut placé sur un fond noir feutré en équilibre précaire!

J’ai ensuite placé mon équipement photo pendant que les billes cessaient d’osciller au bout des tiges… Je n’ai utilisé qu’un seul flash pour simuler que la lumière venait d’un soleil; de plus, j’avais installé une grille « nez d’abeille » pour restreindre le faisceau.  J’ai fait quelques tests de lumière pour être prêt à faire la photo finale.

La difficulté

Puisque je photographiais de près, il y avait le problème de la profondeur de champ: j’avais disposé les billes sur différents plans pour simuler l’éparpillement des planètes.  Or, même avec une grande profondeur de champ, je me retrouvais avec des billes hors focus.  Je me suis dit que je pourrais effectuer la mise au point sur chacune des billes (photographiées dans leur ensemble) et qu’ensuite je choisirais celles au focus dans Photoshop (oui c’était en partant une photo qui finirait dans ce logiciel!).  Mon idée n’a pas fonctionné.  J’ai donc refait le travail de photo mais cette fois-ci, j’ai pris les billes une à une.

Le montage final

Comme je le disais, je savais que la photo finale serait exécutée dans Photoshop. J’ai avant tout effectué une recherche sur Internet pour trouver une image d’étoiles.  J’ai fini par trouver celle-ci sur le site Web d’Adobe.  Elle comportait une licence d’utilisation sans restrictions; de plus, elle ne coûtait rien!  Une fois les images dans Photoshop, j’ai assemblé la photo finale dans un travail méticuleux pour faire disparaître les supports.  J’ai balancé l’éclairage pour en arriver à l’image finale que j’ai baptisé la Galaxie Marble!

Une réflexion au sujet de « La galaxie Marble »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.