L’incendie au plafond…

Publié le Catégorie: Nouvelles en image

Comme je l’ai mentionné dans plusieurs articles précédents, j’aime beaucoup les couchers de soleil.  Au cours des dernières années, j’ai fait multiples sorties pour capter les images de cet événement quotidien.  Avec l’expérience, j’ai appris à discerner les moments propices et les caractéristiques de ces spectacles.

Ce soir-là de début mai, j’avais remarqué qu’il y avait un plafond nuageux.  Les prévisions météorologiques indiquaient un dégagement et une journée ensoleillée pour le lendemain.  De plus, la luminosité du ciel semblait gagner du terrain.  Je n’avais pas prévu de sorti photo mais… la tentation de l’image gagnait du terrain!  Finalement, j’ai succombé : j’ai ramassé mon appareil et trépied puis quitté en vitesse.

Évidemment, sans trop de marge de manœuvre dans le temps alloué, je n’avais pas grandes options de destinations.  J’ai opté pour me diriger vers le nord-ouest et me suis retrouvé au coin des autoroutes 35 et 10.  J’ai emprunté une route qui longeait la 10 et qui me donnait l’avantage d’être surélevé par rapport à cette autoroute.  Plus j’atteignais ma destination, plus je constatais que le spectacle serait très intéressant. Je n’avais aucune idée à quel point il le serait !

C’est alors que le miracle se produisit : la couche de nuage cédait graduellement la place à un ciel dégagé à l’horizon, ce qui laissait la place au soleil de se pointer.  Je savais alors que ça serait merveilleux et je ne fus pas déçu…

Puisque la couche de nuage était quand même très étendue, que le dégagement était pas mal constant d’un bout à l’autre de l’horizon, le soleil se reflétait sous l’ensemble des nuages.  Une des rares fois où j’ai pu être témoin de ce miracle de la nature.  C’était comme si un incendie s’était déclenché et que les flammes couraient au plafond; les nuages étaient rouges d’un bout à l’autre. Même un panorama ne pouvait rendre justice.  J’ai tenté plusieurs prises tout en prenant le temps d’observer le spectacle avec mes deux yeux !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.