Par la fenêtre

Publié le Catégorie: Nouvelles en image

Devant ma maison se trouve un arbre à fruits: un pommetier. Il me fait de beaux cadeaux de façon ponctuelle durant l’année: au printemps, il explose de couleur avec de belles fleurs roses pour une brève période. Ensuite, durant tout l’été, il « engraisse » des pommettes tout en faisant un peu d’ombre au soleil pour diminuer la chaleur qui s’accumule sur la maison.

C’est à l’automne/début de l’hiver que le spectacle devient encore plus intéressant. En effet, lorsque les feuilles tombent et que le sol gel, les oiseaux commencent à manquer de nourriture. C’est dans mon arbre qu’ils la trouvent! Toute une variété d’oiseaux se partage le gros lot de la production annuelle. J’ai un grand plaisir de voir ces bêtes aller et venir mais par contre, certains sont plus goinfres que d’autres et saccagent les lieux: ils arrachent les pommettes pour les laisser tomber par terre et les manger; il en reste souvent au sol mais également sur la voiture… Mais tout de même, un spectacle intéressant.

L’arbre n’attire pas que les oiseaux, les amateurs de ceux-ci se pointent le nez! L’automne dernier, j’ai eu la surprise de voir une auto à demi stationnée dans mon entrée. Je me demandais qui pouvais bien rester dans mon stationnement comme ça et je m’apprêtais à aller voir l’individu. À la dernière seconde, j’ai constaté qu’il s’agissait d’un photographe puisque la lentille de longue focale dépassait la fenêtre de son auto…

De mon côté, j’ai le loisir d’observer le spectacle par ma fenêtre bien au chaud, caméra à la main. Évidemment, le point de vue surélevé est moins intéressant pour les oiseaux qui se nourrissent sur le gazon mais pas pour ceux qui sont dans l’arbre! Donc cette journée-là du mois de décembre, le temps était un peu maussade et l’éclairage assez diffuse à cause des nuages et les quelques flocons/gouttes de pluie tombaient. Je regardais par la fenêtre et je voyais les oiseux aller et venir. J’ai utilisé une longue focale pour isoler les oiseaux puisqu’il y a des maisons aux alentours et qu’elles se trouvent dans le portrait; ensuite j’ai grimpé le ISO pour avoir une vitesse d’obturation assez importante pour figer les oiseaux (tout en conservant un peut de mouvement pour l’action). J’en suis arrivé à un résultat intéressant malgré les conditions!

2 réflexions au sujet de « Par la fenêtre »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.