Une occasion pour pratiquer

Publié le Catégorie: Nouvelles en image

Cet été je suis retourné au festival des Montgolfières parce que j’avais l’occasion d’entrer gratuitement et aller faire de la photo. Je trouve que c’est un endroit idéal pour pratiquer parce que cela implique un peu de tout : paysage, longue exposition, « street photo », HDR, etc…  Par les années passées, j’étais allé quelques fois et j’avais photographié les manèges ainsi que les alentours.  Cette année, l’occasion s’est présentée et je me suis dit pourquoi ne pas renouveler « l’inventaire » de photos déjà faites !

Puisque j’étais arrivé tôt mais pas assez pour l’envolée : je n’ai capté que la fin…  Au moins, le ciel était texturé de nuages, ce qui me permettrait de faire des photos intéressantes.  J’ai fait quelques images mais évidemment, les plus belles Montgolfières étaient parties. Il y a tout de même celle-ci qui donnait un bel effet avec le ciel intéressant.






Ensuite, je me suis promené sur le terrain et observé les environs pour dénicher des images.  Il y a eu le couché de soleil avec une lumière rasante dans le bon angle et j’ai fait quelques photos intéressantes, question de me pratiquer!

Une fois la nuit arrivée, je suis allé aux manèges sachant que je pourrais m’amuser avec les longues expositions.  Surprise : le progrès n’a pas échappé aux propriétaires de ces appareils; les ampoules au tungstène utilisées à l’époque ont été remplacé le goût du jour, les DEL.  Cet éclairage à la particularité de scintiller au lieu de briller constamment! Donc, une vitesse de capture rapide fait ressortir celles-ci sous forme de pointillées au lieu de traces.  En plus de l’avantage d’économie, elles offrent une capacité de modulation de couleurs et schémas.  Cet avantage fut assez apparent dans le cas de la grande roue : le dilemme était tellement présent dans le choix de photos que j’ai décidé d’en faire un montage Photoshop pour représenter ce que j’ai observé ce soir-là.

Par la suite, j’ai fait le tour des lieux pour photographier les activités qui me permettraient de représenter un peu ce qui se passe durant une soirée de festival : les jeux, la bouffe, l’argent dépensé…  C’est un peu comme faire du street photo!  Dans le cas de la photo des guichets automatiques, j’ai dû en faire un HDR pour être en mesure de montrer un écran lisible.  Pour les jeux, c’était un peu plus difficile parce que je ne voulais pas montrer de visage et devoir courir les autorisations!

Dans l’ensemble, ce fut une soirée agréable en photographie!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.